Braser (souder) deux tuyaux de cuivre

Tutoriel de présentation de la brasure tendre du cuivre (type plomberie) étanche avec de l'étain. Exemple sur deux tuyaux de cuivre.

Tutoriel écrit par Paxo le bricolo et consulté 6459 fois

151

Ce dont vous aurez besoin

  • Un chalumeau
  • De l'étain
  • Des tuyaux de cuivre
  • Du décapant pour brasure cuivre

Ce tutoriel présente la technique du brasage tendre à l'étain avec un chalumeau : le but est de combler l'espace entre deux tuyaux de cuivre avec un métal d'apport (l'étain) de façon étanche.
Le brasage est l'assemblage de deux pièces métalliques à l'aide d'un métal de nature différente des pièces assemblées (contrairement à la soudure ou le métal d'apport est le même).
On distingue le brasage tendre et le brasage fort selon la température de fusion du métal d'apport ( > 450°C = brasage fort). 

Cette technique est idéale et simple pour réaliser un raccordement en eau (chaude ou froide). Si vous voulez réaliser un assemblage pouvant résister à de fortes contraintes mécaniques (types objets en fer forgé, meubles, tuyaux avec très forte pression...) privilégiez le brasage fort .

Consignes de sécurité:

  • Bien lire les consignes de sécurité au dos des produits
  • Porter des gants, lunettes, vêtement de travail
  • Les vêtements ne doivent pas être souillés de graisse ou de liquides inflammables
  • Si vous brasez sur une installation existante, pensez à couper l'alimentation et à vidanger pour que les tuyaux ne contiennent ni eau, ni gaz.
  • Pour protéger les murs sur une canalisation déjà en place, mettre un écran thermique (pare-flamme).
  • Attention, si il s'agit d'un raccordement gaz, il faut obligatoirement effectuer un brasage avec des baguettes et un flux ATG puis effectuer un contrôle anti-fuite par Qualigaz avant la mise en service.

Mise en place:

Commencez par poncer et nettoyer les extrémités des pièces à assembler avec de la toile émeri ou de la laine d’acier. La propreté des pièces à assembler est primordiale, cela facilitera l'adhésion de l'étain.

Avant d'assembler les pièces à braser, il faut  badigeonner les zones de contact avec un flux (gel décapant) qui protège le métal de l'oxydation et facilite l'accrochage de l'étain lors de la soudure. Ici nous utilisons un flux spécial étain. Chaque métal d'apport possède son gel décapant adapté.

Placez les pièces à souder dans un étaux. Il ne faut surtout pas toucher le cuivre pendant la soudure (très chaud). Pour faciliter la brasure, orientez la jonction vers le haut (comme sur la vidéo) pour que l'étain puisse tomber dans la jonction par gravité. Si vous travaillez sur une installation où vous ne pouvez pas orienter les tuyaux, il faudra chauffer en priorité le tuyaux extérieur, à 2-3 cm de la jonction pour que l'étain soit aspiré par un phénomène de sussion ( provoqué par la différence de température).

Chauffez les tuyaux et déposez l'étain:

Chauffez au niveau de la jonction jusqu'à ce que le flux commence à bouillir puis retirez la flamme et posez le fil d'étain sur la partie à souder. Le dard de la flamme doit être bien dense et la fausse flamme courte et très bleue.

La simple chaleur du tuyaux de cuivre doit suffir à faire fondre l'étain qui va se glisser tout seul dans la jonction par capilarité.Le métal d'apport ne doit en aucun cas être exposé à la flamme. Une fois que vous avez déposé suffisament d'étain, nettoyez la brasure avec un chiffon humide.

Et voilà le résultat !

Lorsque l’installation est faite, après refroidissement, ouvrez légèrement le compteur d’eau et laissez les robinets d’eau ouverts. Lorsqu’ils coulent régulièrement, sans crachotis, vérifiez les fuites éventuelles, puis ouvrez le compteur et fermez les robinets.

Commentaires

Photos d'internautes